Outils et références > Documents d'orientation

Documents d'orientation

Concepts

La notion de collaboration interprofessionnelle (CIP) est de plus en plus présente dans les documents d’orientation en santé et services sociaux. Or, elle est souvent confondue avec d’autres approches et il apparaît nécessaire de clarifier ce qu’est la CIP, aussi bien dans les milieux de formation que les milieux cliniques.

Actuellement, 2 définitions de la CIP encadrent les actions du RCPI, celles de D’Amour et Oandasan (2005) et du Consortium pancanadien pour l’interprofessionnalisme en santé (CPIS, 2010).

Selon D’Amour et Oandasan (2005), la CIP est "un processus par lequel des professionnels de différentes disciplines développent des modalités de pratique qui permettent de répondre de façon cohérente et intégrée aux besoins du patient, de ses proches et de la communauté".

Le CPIS (2010) précise certains aspects de cette définition en soulignant qu’il s’agit d’"un partenariat entre une équipe soignante et un client en vue de prendre des décisions en matière de santé et d’ordre social, de manière concertée, coordonnée et dans un esprit de collaboration".

Qu’est-ce que la formation interprofessionnelle?

Selon le Centre for the Advancement of Interprofessional Education (CAIPE, 2002), la formation interprofessionnelle en santé et services sociaux est "une occasion où un minimum de deux professionnels de disciplines différentes apprennent avec, de, et à propos des autres en vue d’améliorer la collaboration et la qualité des soins".

Les formations du RCPI s’appuient sur cette définition. Nous reconnaissons qu’une formation interprofessionnelle efficace permet à des professionnels dans des champs d’activité différents de mieux se connaître, de respecter leurs rôles et contributions respectives, d’identifier les besoins de toutes les parties impliquées et ultimement d’améliorer la qualité des soins et des services centrés sur la personne et ses proches.

Ce constat est aussi partagé par les principales organisations en santé, dont l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Dans une de ses récentes publications (2010), l’OMS reconnaît que nous avons maintenant suffisamment d’évidences pour affirmer que la formation interprofessionnelle en santé et services sociaux améliore la collaboration interprofessionnelle et que ces stratégies innovatrices doivent être développées afin de mieux répondre aux besoins de la population.

Organismes

Institut Canadien d’information sur la santé

Le site du Canada Health Care Provider, offre en ligne un état des lieux détaillés du contexte d’offre de soins au Canada en soulignant notamment le rôle joué par la collaboration interprofessionnelle. https://secure.cihi.ca/free_products/hctenglish.pdf

Consortium pancanadien pour l’interprofessionnalisme en santé (CPIS)

Le CPIS est un groupe d’envergure pancanadien dont les partenaires s'emploient à améliorer les données empiriques disponibles sur la collaboration interprofessionnelle (CIP) et les soins centrés sur le patient et ses proches. Le site permet de télécharger des ressources clés dont le «Cadre national de définition des compétences en matière d’interprofessionnalisme» (2010). www.cihc.ca

Organisation mondiale de la Santé (OMS)

L’OMS est l’autorité directrice et coordonnatrice, dans le domaine de la santé, des travaux ayant un caractère international au sein du système des Nations Unies. Vous retrouverez sur ce site des documents d’orientation importants, notamment «Framework for action on interprofessional education and collaborative practice» (2010; en anglais seulement) et «Travailler ensemble pour la santé» (2006). WHO (2010). Framework for Action on Interprofessional Education & Collaborative Practice. Geneva:  http://www.who.int/hrh/resources/framework_action/en/index.html

Activités à venir

Modules en ligne

Conférences en ligne

Vous êtes intéressés à bénéficier de l’expertise de chercheurs et praticiens? Le RCPI vous propose ses conférences en ligne.
Visionnez nos conférences